Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:28
bosnieLes média reviennent beaucoup sur l’arrestation du Général serbe de Bosnie Ratko Mladic. Ce Général serbe de Bosnie est accusé de crimes de guerre et en particulier du génocide de Srebrenica en Bosnie-Herzégovine.  
Srebrenica est une ville située à l’est de la Bosnie, dans les Balkans. C’est une petite ville proche d’espaces forestiers, d’environ 7 500 habitants. Avant le conflit, Srebrenica était composée de plus de 70 % de musulmans et de 25 % de Serbes. Après le conflit, il ne reste que 25 % de Musulmans. Srebrenica est aujourd’hui située dans la République serbe.
srebrenicaLe génocide de Srebrenica se déroule en 1995, lors de la guerre qui déchire les pays de l’ex-Yougoslavie. La guerre de l’ex Yougoslavie commence en 1991 et se termine en 2001. Cette guerre et ces combats seront les premiers en Europe depuis la Seconde guerre mondiale. Les Croates et les Serbes s’opposèrent, s’appuyant sur leurs mouvements nationalistes respectifs. La Bosnie-Herzégovine, à majorité musulmane, intervint dans le conflit. Les Serbes de Bosnie rejoignirent alors l’Armée de Serbie. Par ailleurs, une guerre se déclara au Kosovo et en Macédoine.
 Ratko Mladic est un Serbe de Bosnie. Général de l’Armée Serbe, il tente en 1992 de prendre la ville de Srebrenica qui sert de refuge aux Bosniaques échappant au « nettoyage ethnique », au génocide. Mais l’ONU veille et déclare la ville « zone de sécurité» en 1993.  L’ONU envoie des militaires de la force Forpronu et des observateurs. mladicMais entre 1993 et 1995, Ratko Mladic organise le siège de la ville bosniaque de Srebrenica, faisant tuer plus de 8 000 personnes, les abattant comme des mouches. Le rédacteur en chef de France24 expliquait, hier, sur la chaîne, qu’il avait couvert cette guerre en tant que correspondant. A cette occasion, il avait constaté que les Serbes tiraient sur la population civile depuis les hauteurs de Srebrenica. Outre les 8 000 personnes tuées, 20 000 autres mourront dans la ville, faute de nourriture et de médicaments. Plus de 60 000 personnes partiront sur les routes lors de la prise de Srebrenica par les Serbes aux ordres de Mladic. Le Général Mladic organise alors la déportation de ceux qui sont restés : les vieillards, femmes, enfants et fait exterminer plus d’un millier d’hommes. Comme pour Ante Gotovina, l'arrestation de Ratko Mladic a provoqué des manifestations de soutien en Serbie, qui pourraient laisser penser que les haines interethniques ou religieuses ne sont pas complètement éteintes et que la paix reste fragile...
memorial srebrenicaEn décembre 1995, sous la houlette du Président américain Bill Clinton, les accords de Dayton sont signés et la Bosnie se voit attribuée un statut séparé de la Serbie. En 2004, le Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie reconnaît que le massacre de Srebrenica était un génocide. Un mémorial (voir ci-contre) est construit à Srebrenica pour commémorer ce génocide et pour honorer la mémoire des victimes.
Un génocide est un mot créé en 1944, constitué du mot grec "genos" pour désigner un genre, une espèce et du mot latin « cidium » signifiant "crime, action de tuer". Un génocide est l’extermination systématique d’un peuple, d’un groupe pour son appartenance à un pays, une religion, une langue ou à une classe sociale.
 
Marie-Laure Tena – 28 mai 2011
 
Sources : http://www.ssvds.org/index.html - reportages et infos sur France24
   
 
 
Published by Marie-Laure Tena - dans Srebrenica Bosnie génocide
commenter cet article