Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 22:29

italie-carte.pngLes Italiens viennent d’élire leurs députés et leurs sénateurs. Les deux chambres parlementaires, contrairement à la France, ont des pouvoirs égaux. En France, l’Assemblée Nationale, composée des députés, a le dernier mot sur le Sénat en cas de désaccord entre les deux chambres.

L’Italie est la troisième puissance européenne et la santé de son économie a  un impact non négligeable sur l’Union Européenne (UE). L’Italie, avec plus de 60 millions d’habitants, connaît un endettement public très important et une paupérisation de la population (25 % des Italiens ont atteint le seuil de pauvreté). Le gouvernement mené par Mario Monti, technocrate financier reconnu par les autres gouvernements de l’UE, a imposé aux Italiens, à la demande de l’Europe et de l’Allemagne,  une politique d’austérité qui a entraîné une dégradation du niveau des vies des Italiens et un rejet de l’Union Européenne. Pourtant, l’Italie a su maintenir un tissu industriel important avec des marques comme Fiat ou Olivetti et continue à développer ses exportations, en particulier à destination des pays émergents (les fameux BRIC : Brésil, Russie, Inde, Chine). Malheureusement, les PME, qui forment 90 % des entreprises, ont du mal à passer à l’international. Enfin, les investissements étrangers, en particulier européens, ne suivent pas, ce qui a entraîné une récession de plus d’un an.

Le résultat des élections législatives italiennes a donné une majorité à l’Assemblée Nationale (Parti Démocratique) au Centre gauche mais a donné une autre majorité au Sénat avec une nette avancée du parti de Berlusconi, donc de droite. Ces élections ont été marquées par deux aspects : l’abstention qui s’est élevée à 25 % de l’électorat et la percée du Mouvement « 5 étoiles » de Beppe Grillo qui a remporté à lui seul 25 % des suffrages ! Beppe Grillo est considéré par les media comme un faiseur de roi, autrement dit comme l’homme qui peut faire pencher la balance en faveur de tel ou tel candidat au poste de Président du Conseil, l’équivalent du Premier Ministre en France. Mais voilà, Beppe Grillo refuse de choisir et estime que le système politique actuel n’est plus adapté ! Comment alors dégager une majorité gouvernementale si ce n’est en composant une coalition entre différents partis qui n’ont pas toujours la même vision de la politique ni le même programme ?

beppe-grillo.pngBeppe Grillo, né en 1948, a lancé sa carrière d’humoriste et de provocateur, de trublion, dans les années 70, participant à des émissions télé. C’est dans les années 80 que Beppe Grillo s’investit politiquement pour combattre la corruption, tout en continuant sa carrière audiovisuelle. Décrit par l’historien et sociologue, spécialiste de l’Italie, Marc Lazar, comme mi- Coluche, car Beppe Grillo est un ancien comédien et humoriste (il a d’ailleurs joué avec Coluche dans le film «les fous de guerre »)  et comme mi- Michaël Moore, le réalisateur militant américain, Beppe Grillo est entré en politique en 2007. Depuis, Beppe Grillo a proposé d’instaurer une journée  « allez-vous faire  f….e » adressée aux élites politiques ou politiciennes et médiatiques d’Italie.  Beppe Grillo s’est fait connaître pour ses positions militantes sur l’environnement, contre la malbouffe, contre la corruption et pour l'éradication des inégalités. Beppe Grillo propose un référendum pour rester ou sortir de la zone euro, un salaire minimum, la semaine de travail de 20h et le développement des énergies renouvelables. L’automne dernier, Beppe Grillo et le Mouvement « 5 étoiles » qu’il préside ont gagné des points aux municipales et aux régionales italiennes et ont fait une percée en Sicile puisqu’aujourd’hui le Mouvement 5 étoiles, créé en 2009 et fondé sur la démocratie participative, est associé à la gauche pour gérer la Sicile.

Les techniques et les méthodes de Beppe Grillo pour interpeller les politiques, les media mais surtout les électeurs ne passent pas par les réseaux classiques de la télé et de la presse écrite mais bien par les réseaux sociaux et par une campagne dynamique et innovante de meetings dont le dernier, pour les législatives, a su réunir 800 000 personnes à Rome. Beppe Grillo refuse de jouer le jeu médiatique habituel, balayant les media et les partis politiques classiques. Pour les municipales et les régionales, l’automne dernier, Beppe Grillo a organisé une tournée dite « Tsunami  Tour », parcourant toute l’Italie en camping-car. Beppe Grillo utilise les réseaux sociaux avec maîtrise et demande à ses partisans ou sympathisants d’exprimer leurs avis sur les lois à voter sur ces réseaux. L’idée initiale est de favoriser le débat, la démocratie participative même si, finalement,  Beppe Grillo est bien le seul décideur et le seul maître à bord du Mouvement 5 étoiles.

L’électorat de Beppe Grillo se compose de personnes âgées de 25 à 40 ans,majoritairement de gauche mouvement-5-etoiles.pngmais pas seulement, en effet son électorat a tendance à se diversifier de plus en plus, comme signal d’un rejet fort des partis politiques classiques et des règles de l’Union Européenne. Les législatives qui viennent de se dérouler ont donné au Mouvement 5 étoiles de nombreux jeunes élus, jeunes par l’expérience politique et jeunes par l’âge, la plus jeune ayant 25 ans.

Aujourd’hui, les journalistes, les économistes et les politologues mais aussi les dirigeants des autres pays de l’Union Européenne restent dubitatifs devant les prises de position démocratiques voire populistes de Beppe Grillo. Beppe Grillo est un animateur, un orateur de talent, il est exubérant, extraverti et passionné. Beppe Grillo est-il un militant, un activiste ou bien un trublion, un perturbateur qui a agité le microcosme politique italien sans pour autant apporter des solutions concrètes ?

Marie-Laure Tena– 28 février 2013

Sources : C dans l’air France 5 – Note de géopolitique sur l’Italie ESC Grenoble – diplomatie.gouv.fr – beppegrillo.it – tv5.org