Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 22:32

turkmenistan-2.pngLe Turkménistan fait l’objet d’une actualité insolite et arboricole. L’Agence France Presse (AFP) a rédigé une dépêche sur les projets lancés par le Président Turkmène pour fleurir son pays.

Le Turkménistan, pays d’Asie centrale, situé à proximité de l’Iran et de l’Afghanistan, et dont une partie borde la Mer Caspienne, se trouve dans une région soumise à de forts risques sismiques. Le Turkménistan est une région de l’Asie centrale où les hommes se sont installés, karakoum-civilisation.pngselon les archéologues, il y a plus de 5 000 ans. Dans l’Antiquité, le Turkménistan a été envahi par les Perses, les Macédoniens dont le célèbre Alexandre, et les Grecs. Puis ce fut au tour des Arabes qui islamisèrent la région. Le mot « turkmène » aurait été créé au Xème siècle de notre ère afin de distinguer les Turcs ogoudes islamisés et les autres Turcs restés dans le désert et non islamisés. Au XIXème siècle, le Turkménistan fut envahi par la Russie et devint une république soviétique en 1924 et ce jusqu’en 1991. Le russe est encore la langue officielle du pays. Le karakoum-desert.pngTurkménistan, dont la capitale est Achkhabad, recense plus de 5 millions d’habitants, majoritairement musulmans, répartis sur une superficie légèrement inférieure à celle de la France. Le pays est essentiellement constitué de plaines désertiques dont le désert de Karakoum recouvrant près de 80 % du Turkménistan.

Le Turkménistan a un régime politique pour ainsi dire dictatorial qui laisse peu de place à l’opposition. Si le Turkménistan a signé la Convention des Droits de l’Homme de l’ONU, en revanche l’annexe concernant la torture et les traitements inhumains est restée lettre morte. Cependant, depuis 2008 certaines avancées démocratiques ont vu le jour grâce à une révision constitutionnelle. C’est en 2012 qu’un nouveau parti, autre que celui du parti unique « Parti Démocratique », a pu se créer sous l’appellation « Parti des industriels et des entrepreneurs du Turkménistan ». Le Président actuel, Gourbangouly Berdymoukhamedov, a été réélu très confortablement en 2012, à plus de 97 % des suffrages,  pour un nouveau mandat de 5 ans. Même si le Parlement turkmène a vu le nombre de ses députés passer de 65 à 125 ces dernières années, le Président Berdymoukhamedov.pngBerdymoukhamedov cumule tous les pouvoirs d’un Chef d’Etat, d’un Chef de gouvernement, du Chef des Armées et bien sûr du Président du Parti Démocratique. Les prochaines élections législatives doivent avoir lieu cette année. L’économie du Turkménistan est florissante grâce à l’exploitation de gaz. Sa croissance était encore de plus de 9 % il y a deux ans.

Tout dernièrement, le Président Berdymoukhamedov a décidé de faire planter trois millions d’arbres, la moitié dans la capitale Achkhabad, et l’autre moitié dans le désert qui occupe la majorité de la superficie du pays. Le Président turkmène espère ainsi créer un « jardin fleuri ». Le projet d’implantation d’arbres délègue aux autorités locales la mise en place de systèmes d’irrigation pour alimenter le futur jardin turkmène. De plus, à l’instar de son homologue kazakh, le Président Berdymoukhamedov prévoit un programme immobilier ambitieux pour Achkhabad. On parle de plusieurs milliards de dollars.

Marie-Laure Tena – 23 février 2013 

Sources : AFP relayée par Tahiti.info – LeFigaro.fr – diplomatie.gouv.fr – Université Laval du Québec