Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 15:38

L’acacia commun et le mimosa ont en commun d’être des… acacias. En réalité, seul le mimosa peut revendiquer l’appellation scientifique d’acacia, de la famille des mimosacées. Le mimosa tel que nous le connaissons en France serait originaire d’Australie et aurait été introduit en Europe au XIXème siècle.

L’acacia commun est un « robinia » ou robinier de la famille des robinées ou fabacées. L’acacia commun, ou robinier, est un arbuste ou un arbre au bois dur, parfois doté d’aiguilles et dont les fleurs sont de couleur blanche, rose ou jaune. C’est un arbre décoratif, originaire d’Amérique, dont la hauteur peut aller jusqu’à vingt mètres. Le mot « robinier » tire son origine du nom de Jean Robin, botaniste et garde du jardin du Roi de France et qui l’aurait popularisé au XVIIème siècle. Le mot « acacia » est issu du latin.

Quittons le domaine des arbres pour rejoindre celui de la numismatique, c’est-à-dire le monde de la monnaie.

L’acacia, issu du grec (akakia), était à l’origine un sac long ou un rouleau rempli de terre et de sable qui devait rappeler à son porteur, en général un empereur ou bien un consul, la fragilité de la condition humaine. Sac de couleur pourpre, couleur symbole de puissance temporelle et spirituelle, il était porté à la main gauche par son auguste propriétaire. Par la suite, (vers le Vème siècle de notre ère), l’acacia apparut sur les pièces de monnaie ou les médailles, à la main des dignitaires représentés.

Et voilà, c’est la fin de l’article. Vous venez de découvrir que vous n’habitez peut-être pas « allée des acacias » mais « allée des robiniers » et que la longue pochette que porte un vieil empereur sur une pièce antique s’appelle également « acacia ».

Marie-Laure Tena – 28 avril 215

Partager cet article

commentaires